Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/12/2014

Nos interventions

Conseil de l'agglo de Béziers du 18/12/2014

Groupe divers droite

Nos interventions :

 

- concernant le protocole Agglomération - Région :

 

"l’Europe a voté 381 milliards d'euros de fonds dans le cadre d'une relance économique européenne, la réforme territoriale prévoit le transfert de ces aides aux nouvelles régions qui s’appuieront sur les agglomérations. Plutôt que de pinailler sur des détails et regarder la bouteille à moitié vide, nous reconnaissons que ce protocole a le mérite d'exister et propose de nouveaux financements pour l'agglomération de Béziers. Nous votons donc pour." Il est à noter que ce protocole a été adopté par le conseil communautaire à l'unanimité (malgré le cirque de quelques conseillers lors de la présentation de la délibération)

 

- concernant le report de l'avance de 4,7 M€ de l'agglo à la SEBLI :

 

Nous avons interpellé le Président de l'agglomération également Président de la SEBLI (au nom du groupe divers droite) concernant un report d'un an de 4,7 Millions d'Euros et ce que l'agglomération pourrait en faire sur l'année 2015 dans le domaine culturel, social et économique. 

Il s'avère que ce report bénéficie à la ville de Béziers puisque l'opération concerne l'ancien IUT de Béziers. La ville de Béziers ne peut pas dire que l'agglomération ne joue pas le jeu la concernant car si la ville devait supporter le remboursement de cette somme dans le cas où la SEBLI et l'agglo ne l'assumerait pas, le budget du Maire de Béziers ne serait certainement plus à l'équilibre et la ville aurait besoin de recourir à l'emprunt. 

Dans le cadre de cette délibération le Maire de Béziers, Vice-Président de l'agglomération s'est engagé à ne pas faire concurrence à la SEBLI avec le projet de SEM qu'il a annoncé dans la presse avec la ville de Narbonne. 

C'est un élément des plus importants pour que chacun joue le jeu de la coopération. 

Après qu’une proposition de retrait ait été faite de la part d'un Vice-Président, Jean Pierre Marc, membre du groupe divers droite, propose que la raison l'emporte et de voter la délibération sachant qu'il restera un an pour trouver une solution. Finalement la délibération (donc le report) est voté l'unanimité en connaissance de cause.

Le Maire de Béziers qui souhaitait s'abstenir sur un autre report concernant la ZAC de Sauvian a finalement voté cette délibération.

Ces reports ont donc été votés à l'unanimité avec le Maire de Béziers et ses conseillers communautaires.

Il apparaît dans ce contexte, qu'il n'est pas acceptable et recevable comme se le permet le Maire de Béziers (également Vice-Président de l'agglo) de :

- jouer la victime de l'agglomération

- être à la table de l'exécutif en bénéficiant d'une indemnité confortable

- bénéficier de l'aide régulière et substantielle de celle-ci

- voter toutes les délibérations 

et faire des sorties médiatiques en expliquant qu'il est victime d'une structure anti-démocratique avec laquelle il partage l’exécutif, les indemnités, tout en crachant dans la soupe. 

Le Conseil Communautaire de cette fin d'année 2014 aura eu le mérite de montrer l'intérêt de la coopération communautaire. Il aura eu aussi l'intérêt de mettre en lumière que le jeu "médiatique" et la posture politicienne de victimisation permanente du Maire de Béziers (qui est tout de même bien Vice-Président de l'agglomération) est loin d'être une réalité au regard des décisions concrètes prises et des lignes budgétaires votées. 

Béziers bénéficie aussi et de manière très favorable de la politique intercommunale et je ne peux que l'approuver.

Mais dire le contraire, c'est juste pas possible ! C’est de la mauvaise foi politicienne.

21:29 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) |

Les commentaires sont fermés.